Les élèves du CEM ont séduit leur public

 

Le centre d’enseignement musical de Carcans (CEM) a réussi son pari. Après seulement 1 an d’existence l’école de musique a enregistré ce samedi 6 février un retentissant succès en présentant en ouverture de rideau dans la salle de L’Estran, comble de monde, dont de nombreux élus, et pour la toute première fois les jeunes élèves de la chorale : Les Voix du lac. Puis, ce fut au tour des musiciens du CEM, soit environ une quarantaine de musiciens âgés de 7 à 70 ans d’enchaîner, sans aucun temps mort, des musiques au répertoire varié : de Chopin, Haendel à Piaf en passant par les Pixies, Téléphone, Zazie, Renan Luce…

 

Une pédagogie innovante

 

Forte de cette réussite, l’école de musique carcanaise confirme son intention d’orienter pédagogiquement les 125 élèves, débutants et confirmés vers la pratique de la scène tout en gardant un enseignement individuel afin que chaque élève progresse sur son instrument. Cependant, le directeur du CEM précise, « une pratique collective est indispensable pour appliquer les techniques enseignées lors des cours individuels et s’exercer pour la scène ». Afin d’atteindre les objectifs fixés, le CEM a décidé de s’équiper d’un studio d’enregistrement. Celui-ci est installé dans la salle d’ateliers, pour que tous les élèves puissent s’entraîner au casque, s’écouter après avoir joué, et se familiariser avec la MAO (Musique assistée par ordinateur). Ce studio a été financé en partie par des sociétés locales telles que l’institut Davina à Lacanau et la société Caliope à Hourtin. « Néanmoins, afin que nous puissions développer nos activités musicales, de nouveaux sponsors et donateurs seront les bienvenus », confie le directeur du CEM.

L’expansion rapide de cette école et sa nouvelle approche de l’enseignement musical semblent prometteuses.

Par ailleurs, afin de pérenniser le succès du spectacle, le CEM va essayer de l’exporter sur les communes de Lacanau et Hourtin avant les vacances d’avril. Nul doute que cette initiative rencontrera auprès du public un écho positif.

D’autre part, Le CEM projettera bientôt le Live du concert ainsi que le making off de la journée du 6 février. Renseignement sur www.lecem.fr.

Quant aux commentaires de cette prestation, Corinne Charrier conseillère municipale qui représentait le maire, « ne cache pas sa satisfaction de voir qu’une telle école de musique existe sur la commune ». Toujours est-il, que la volonté de transformer l’essai s’annonce payante.

Pierre Vallade